EnvironnementTransport

On sait à quoi vont ressembler les nouveaux bus électriques de la ligne 10

Photo d'un bus 100% électrique

Il faudra attendre novembre 2019 pour voir circuler les bus électriques entre la gare de Strasbourg et Gallia

On sait à quoi vont ressembler les bus: Photo d'un bus 100% électrique

Ecoutez, tendez l’oreille… Vous n’entendez pas le vroum-vroum habituel au passage de ce bus ? C’est normal. Il s’agit d’un véhicule 100% électrique. Douze nouveaux bus vont entrer en service sur la ligne 10, dès novembre 2019, à Strasbourg. On sait quels véhicules vont circuler sur ce parcours entre la gare centrale et Gallia : ce sont les bus électriques du groupe Dietrich Carebus, associé au chinois Yutong, qui ont remporté le marché.

Après l’annonce d’une nouvelle ligne de bus électriques entre la gare et le Parlement européen, « Strasbourg rentre de plain-pied dans la mobilité électrique », se félicite Alain Fontanel, président de la CTS et premier adjoint au maire. Strasbourg poursuit ainsi sa transition énergétique avec pour objectif d’une flotte « 100 % propre » d’ici 2025.

Côté intérieur, la capacité d’accueil reste inchangée par rapport à l’offre actuelle : 91 places dont 24 assises et deux places pour handicapés. « Nos clients vont retrouver le même niveau de service que dans leur bus classique, le bruit en moins », explique Jean-Philippe Lally, directeur de la CTS.

Si les éléments des bus sont chinois, les pièces sont assemblées dans les ateliers alsaciens de Dietrich Carebus, à la grande satisfaction des élus. Pas moins de 400 heures de main-d’œuvre sont nécessaires pour assembler un bus, soit un mois de travail pour 30 emplois locaux à la clef.